Et si vous vous mettiez à l'e-commerce ?

En 2009, le nombre de webshops belges a passé la barre des 5000 et les ventes en ligne affichent une santé éblouissante : +17 %. La vente sur la toile n’est plus réservée aux grandes entreprises. Le moment est peut-être venu de franchir le pas… Dans cet article, nous avons rassemblé pour vous les grandes tendances de l’e-commerce en Belgique et, surtout, toutes les étapes à entreprendre et quelques astuces pour faire de ce projet une belle réussite !

5 nouvelles boutiques en ligne par jour en 2010 Une étude réalisée par BeCommerce, la fédération belge de la vente à distance, révèle
que les ventes en ligne ont augmenté de 17 % en 2009 par rapport à 2008, pour atteindre 1,6 milliard d’euros. Le nombre de sites
e-commerce belges a passé le cap des 5000, ce qui représente une augmentation de 138 % par rapport à 2007. Ce canal de vente a encore du potentiel devant lui puisque BeCommerce s’attend à une augmentation d’au moins 15 % pour 2010, soit 5 nouveaux webshops par jour ouvrable. Ces chiffres révèlent non seulement une augmentation de la confiance des consommateurs dans les achats en ligne, mais aussi un intérêt croissant des vendeurs dans la vente en ligne.

Augmentation du montant moyen des transactions Le trio de tête des produits vendus sur le net en Belgique se compose des articles de décoration, des vêtements et des accessoires de mode. D’autres catégories de produits sont également bien représentées : le petit
électroménager, le matériel hifi et vidéo, l’électronique grand public, les logiciels, les jouets, les produits de beauté, les livres, les CD et
les DVD. Sans oublier les services de billetterie, les produits financiers, et les voyages ! BeCommerce épingle également en 2009 une
augmentation du montant des transactions en ligne. La majorité des commandes (27 %) coûte entre 201 et 500 euros et les achats de plus de 500 euros enregistrent une croissance de 9,1 %. Des chiffres parlants, surtout quand on sait que la majorité (35 %) des factures émises par les webshops en 2008 plafonnait entre 51 et 100 euros !

Le label BeCommerce Les entreprises porteuses du label BeCommerce respectent la législation belge stricte et le code de conduite de l’ABMD (Association belge du marketing direct). Ces magasins en ligne signent aussi le Code de Conduite du Label de Qualité
BeCommerce qui va encore plus loin dans la garantie de confiance vis-à-vis du consommateur. Un webshop porteur du label BeCommerce est tenu d’informer les visiteurs sur le magasin lui-même, les produits et services proposés, la protection de la vie privée, le mode de paiement et les conditions de vente. Ces boutiques doivent également respecter des règles spécifiques quant à la procédure et à l’exécution de la commande, le service aprèsvente, la résolution des plaintes et litiges, et la protection des mineurs.

Pour en savoir plus :
www.becommerce.be

Des avantages à la pelle Les doigts d’une main ne suffisent pas pour énumérer les avantages d’un webshop. En plus d’être un canal de vente rentable qui ne nécessite pas la location d’un immeuble ou de bureaux, la boutique en ligne est aussi accessible partout dans le monde et ouverte 24 h/24 et 7 j/7 ! Vous accroissez également l’efficacité de vos ventes grâce à l’automatisation du processus de vente, ce qui vous fait gagner un temps précieux, surtout sur le plan administratif. Un webshop, c’est aussi un très large assortiment de produits, avec un stock minimal, histoire de limiter le risque d’invendus. Sans oublier la possibilité accrue de ventes croisées en proposant à l’acheteur des articles liés à celui qu’il vient de choisir. Vous vendez un lecteur DVD portable ? Proposez la housse de transport et les écouteurs qui permettront au consommateur de tirer pleinement profit de son achat.
Rendez-vous sur www.bizztime.be et découvrez le témoignage de 2 indépendants ayant opté pour l’e-commerce.

0
Uw score: Geen

© SDZ - Drukpersstraat 4 - 1000 Brussel | T 02 652 26 92 | E web@sdz.be